Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 14:48

Oies et canards gras en feront parti et nous ne savons que trop le destin et la souffrance qu’ils sont entrain de vivre pour être prêt pour nos joyeuses fêtes…

 

Ce qui m’étonne c’est que personne ne mentionne le triste destin que vivra également ce que l’on nomme « le chapon » (le coq, et nouveauté la pintade !!)

 

Il parait que c’est un régal au palais, mais qu’est ce qu’un chapon ???

 

Le chapon est simplement un coq castré ; mais si nous nous penchons sur son élevage, nous apprenons que pour qu’il puisse devenir chapon, une opération particulière l’attend….

 

Deux incisions à vif bien entendu, sont pratiqués dans le bas ventre arrière de notre animal, ces incisions de quatre à cinq centimètres tout de même, permettent d’y glisser un ou deux doigt afin de repérer les testicules internes, d’y glisser une pince à castrer et d’arracher celles-ci…

Les plaies de l’animal sont ensuite suturés, mais des pertes sont probables suite à ce traitement de choc, peut-on s’en étonner ??

 

Malheureusement cette opération ne s’arrête pas là, pour que notre chapon soit digne de ce nom, on lui coupe au ciseau la crête et les barbillons, faut-il préciser à vif ??? Inutile je pense !!

 

Ensuite, il finira les deux derniers mois de sa vie, en général, à partir de début novembre pour être prêt pour  la fin de l’année dans ce que l’on nomme des épinettes (les mêmes petites cages que pour les canards ou oies destinés au gavage) où il sera dans le noir complet afin que sa chair soit d’une blancheur incomparable, en pouvant à peine se mouvoir afin qu’il se fasse du gras….

i

Voici le destin tragique de notre animal !! Ce que je ne comprends pas c’est pourquoi personne n’en parle et ne le défend au même titre que l’oie ou le canard !! Il faut réagir….

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by dom
commenter cet article

commentaires

Colette 09/11/2011 20:35


...C'est pour toutes ces raisons que je ne mange pas d'animaux.


dom 10/11/2011 07:03



Et comme vous avez raison.....



Xavier 07/11/2011 10:49


Merci pour ces informations. Quelle cruauté et surtout quelle bétise. Que cela ait existé par le passé, soit.. Mais en 2011, que cela continue en pire, c'est simplement du grand n'importe quoi.
Bien à vous
Xavier


dom 07/11/2011 15:54



Il semblerait que la production du chapon remonte à l'an -162, il faut croire que depuis, beaucoup de choses ont évolués...Mais cette torture continue!!! Merci pour votre commentaire...



AIDEZ NOUS A SAUVER LE DOMAINE DES DOUAGES

 

  Domaine des Douages

 

Présentation du Domaine

 

 

Le domaine des Douages est un refuge créé en 2009, il s'étend sur 90 hectares et se situe dans la Nièvre. Ce sanctuaire donne la chance à 750 moutons , tous issus d'élevages, sauvés de l'abattoir, de vivre  paisiblement le reste de leur vie. Ces animaux ont été sauvés par Dominique, ancienne éleveuse, et son fils Jonathan. Tous deux s'occupent à pleins temps des moutons et autres pensionnaires. Aucune reproduction, ni selection, ici les bêtes sont à l'abri de toutes formes d'exploitation : un havre de paix pour béliers et brebis ainsi que tous les autres pensionnaires.

 

Le 15 mai 2014, nous avons ouvert une page de soutien pour sauver les moutons du domaine des Douages aujourd'hui en danger. un grand merci pour votre aide !

 

Si vous préfèrez verser un don par chèque, virement ou mandat rendez vous sur cette page.

 

 

Reportage diffusé le 12 janvier 2014 au journal régional France 3 Bourgogne 

 

Reportage diffusé le 23 avril 2014 au journal régional France 3 Bourgogne 


 

  Cliquer ici pour signer la pétition afin sauver le Domaine des Douages

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous contacter

   domainedesdouages@yahoo.fr

 

  logo2

 

 

Association Domaine des Douages

58240 Chantenay Saint Imbert

 

Tel : 09 63 69 53 53