Mardi 18 octobre 2011 2 18 /10 /Oct /2011 13:10

Je voudrais éclairer certaines personnes qui pourraient être intéressées par le mouton,  suite à des questions que l’on m’a posé dernièrement…

 

Lorsqu’on parle du mouton, c’est un terme ,  qui concerne aussi l’ensemble ovin…De la même façon que l’on parle de chevaux, sans préciser, jument, hongre ou entier.

 

Un mouton n’est donc pas un bélier castré….Je ne pense pas qu’il y ait un mot pour «  bélier castré », sachant qu’en France on ne castre pas les mâles….On fait parfois vasectomiser un bélier,  pour le lâcher au milieu des brebis un peu avant la monte, histoire qu’elles tombent toutes en chaleur à peu près en même temps…Puis on met les béliers !!

La castration se fait en Angleterre de façon presque systématique, et certainement  dans d’autres pays.

 

Il y a les brebis (femelles) les béliers (mâles)

 

Les agnelles (femelles  de six mois maximum)  les agneaux (mâles  de six mois maximum)

 

Les antenaises (femelles de plus de six mois jusqu’à deux ans n’ayant jamais agnelé) et les antenais (mâles de plus de six mois jusqu’à deux ans)

 

Un mouton naît avec une longue queue…

 

La castration ou la caudectomie (écourtage ou ablation de la queue) sont très douloureux pour les agneaux, et devraient être interdit de la même façon que pour les porcelets….Pour cela on utilise un gros élastique que l’on place à l’aide d’une pince sur la queue ou les testicules de l’agneau quelques jours après sa naissance si possible,  à  vif !! On perçoit la douleur de l’animal car il se roule au sol, ses yeux implorent !! Difficile de l’ignorer… Privé de sang, la queue ou les testicules se nécrosent et tombent environ trois semaines après. Un  sérum antitétanique est préconisé, mais il ne faut pas oublier que cela concerne l’ablation des dernières vertèbres , et que cela peut entrainer par la suite des problèmes de paralysies du train arrière,  ou,  si la queue est coupée de façon très courte. (animaux inscrit pour  la reproduction , obligatoire !!) L’anus peut perdre certaines de ses fonctions…

 

Il y a une deuxième  option pour effectuer  la caudectomie….Un simple couteau qui sert à trancher la queue ou une hache surtout lorsque l’animal est plus âgé, voir adulte…. Inutile de préciser que cela se passe sans anesthésie…

La raison de la caudectomie ?? Je l’ignore à proprement parler,  car au domaine nous avons des animaux avec queues  et d’autres sans queues ; je n’y vois aucune différence, je penserais que les animaux avec queues sont mieux protégés des mouches en été !! Je crois que c’est une tradition qui se fait sans autre raison que de mettre en valeur les gigots,  pour une meilleure vente.

 

Le mouton est un ruminant, il ne possède pas d’incisives supérieures, et plusieurs estomacs !!

Les ruminants  ne peuvent subir d’anesthésie générale, peut être de  façon exceptionnelle avec un suivi et un matériel hautement performant que l’on ne trouve pas dans toutes les cliniques vétérinaires, mais reste très dangereux pour la vie de l’animal malgré tout…

 Une particularité spéciale au mouton est que s'il se couche mal, se gratte au niveau du dos ou autre, et que  couché ses pattes sont légèrement surélevées par rapport à son corps, il est condamné...
On dit qu'il est sur le dos, même si ce n'est pas toujours flagrant...le mouton ne peut alors plus se relever, et son système digestif ne pourra plus fonctionner  et sera bloqué(impossible donc de ruminer) il va commencer à gonfler à cause des gaz et en fonction de ce qu'il aura mangé, de la température extérieure,  et du stress que cela engendrera, il finira pas mourir,  si personne n'est là pour le relever ;  en dix mn ou en quelques heures,  de façon atroce car il mourra d'étouffement.

Il en est de même lorsque nous avons besoin de le faire opérer pour une raison quelconque...

 

En règle générale ; lorsqu’il faut intervenir et opérer un mouton ou un ruminant quelconque,  cela se passe sous anesthésie locale !! (Pose de broche,  sutures, Etc...) Ce qui peut rendre l’opération assez délicate, surtout pour les bovins !!Il va sans préciser que ce genre d’opération ne se fait pour ainsi dire jamais dans le monde agricole…

 

La saison de rut dépend de la race du mouton, pour exemple l'époque du rut du mouton charollais commence fin aout pour cesser à peu prés en janvier, mais certaine races  du style F1  ou INRA 401 sont des races artificielles, conçues pour une meilleure prolificité, sont en rut toute l'année ou presque…

 

La castration n'a aucun rapport avec la présence de cornes ou non sur un mouton....

Il y a environ cinquante races allaitantes (élevé pour la viande) et un dizaine de races laitières (élevé pour le lait) et quelques races lainières en France.

Selon leur race, ils ont des cornes ou non...

Le charollais, l'Ile-de-France, le Texel....n'ont pas de cornes du tout.  D’autres races comme le Mérinos, le Bizet….ou seuls les mâles sont cornés.  Enfin des  races comme la Barégeoise, la Lourdaise….qui ont  des cornes que ce soit mâles ou femelles.

 

 

 

Par dom
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Nous contacter

   domainedesdouages@yahoo.fr

 

  logo2

 

 

Association Domaine des Douages

58240 Chantenay Saint Imbert

 

Tel : 09 63 69 53 53

 

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés