Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 17:53

Samedi 4 juin 2011

 

Je voudrais essayer de mettre des infos sur le domaine de façon régulière….je vais donc commencer par vous parler de cette tonte qui s’est terminée hier.

 

Tout d’abord, pourquoi est ce nécessaire… ? Cela nécessite donc quelques explications …On m’a parfois dit que tondre les moutons est un acte de cruauté, que laine = exploitation animale = torture.

.  Le mouton ayant été sélectionné pour sa laine depuis fort longtemps, n’est plus aujourd’hui que le résultat d’une sélection artificielle produit par l’homme ; ce qui le fragilise énormément.

IMG_2258---.JPGIMG_2211---.JPG

                                 tondeuse et equipement de tonte

 

Au printemps sa laine est devenue épaisse et pleine de débris de paille, de foin, de grains et parfois même de divers insectes. Le mouton aux premières chaleurs ne cherche plus qu’à se débarrasser de cette toison inconfortable, et chaque endroit où il lui est possible de s’en défaire devient un grattoir (clôtures, arbres, etc...) Il arrive qu’il se retrouve prisonnier des ronciers ou branches pris dans la laine, et sans intervention condamné à mourir de soif ou de faim. La chaleur, rend la toison intolérable ; les moutons halètent et respirent vite et ne cherchant qu’à se cacher à l’ombre ou dans un endroit frais délaissant la nourriture. Il se lève plus difficilement ce qui rend son coucher délicat car s’il se positionne mal, il peut se retrouver sur le dos et mourir rapidement si personne ne le voit à temps pour l’aider à se relever…De plus les myiases qui sont des mouches peuvent pondre dans la laine, ce qui aboutit à une nuée d’asticots qui dévoreront parfois en quelques jours l’animal vivant…

 

Pour faire tondre un nombre aussi important d’animaux (700) tout doit être organisé des jours à l’avance et c’est pour moi une période de stress intense car je sais par expérience qu’il y a toujours le petit grain de sable qui vient tout perturber...

 

IMG_2202---.JPG  IMG_2232---.JPG

           en attente d'être tondus et tonte                                                             

 

La météo doit être clémente mais surtout sans pluie car les moutons ne peuvent être tondus que s’ils sont parfaitement secs et si possible après qu’ils aient transpiré afin qu’ils fassent du suint ce qui facilite encore le passage de la tondeuse et limite donc les risques de coupure.

 

Ils doivent être rentrés la veille du jour de tonte afin d’avoir la panse vide pour des raisons de confort pour eux durant le moment où ils seront maintenus en position assise.

 

IMG_2229---.JPG  IMG_2234---.JPG

     brebis qui vient d'être tondue et conditionnement de la laine

 

Il faut donc les rentrer dans les bâtiments en respectant les différents lots et prévoir pour les tondeurs  environ 350 animaux par jour (ils sont deux, plus un attrapeur qui attrape et conditionne la laine en sacs) en les serrant afin qu’il y ait le moins de mouvement de fuite et donc de stress…C'est-à-dire tout réorganiser l’intérieur des bâtiments par des claies mobiles ainsi qu’un circuit qui permettra  de les emmener sur l’aire de tonte à proprement parler…

 

Il faut également  s’organiser avec la coopérative qui achètera la laine afin de récupérer des sacs  pour l’entreposer, ainsi qu’une date de passage pour qu’ils puissent venir la chercher dans un camion dans les délais les plus brefs. La seule laine que nous ne pas pouvons vendre est la laine de couleur noire

 

Les tondeurs arrivent à 7h et repartent vers 20h. Ils font une pause casse croute vers 9h30 et déjeunent vers 12h 30, il faut également préparer cela. Le soir après leur départ,  il nous faut rentrer  les moutons à tondre pour le lendemain.

 

IMG_2235---.JPG                                                 IMG_2259---.JPG

tondus et libre ...

 

Durant la tonte il y a souvent des accidents allant de petites coupures à plus grave…Cela se comprends du fait du nombre impressionnant  d’animaux qu’un tondeur tond par jour, en moyenne 150 moutons…Un animal qui bouge ;  quelques secondes d’inattention et c’est l’incident !!

 

On pourrait se poser la question, pourquoi tondre si rapidement ... ? La réponse est simple. Le mouton est un animal sensible qui stresse  énormément et peut facilement mourir d’une  crise cardiaque si la tension dure trop longtemps. Ainsi plus cela sera rapide moins de temps durera le stress et donc le risque de le voir mourir dans les bras du tondeur.

 

Cette année j’ai à déplorer une brebis morte suite au stress, une grosse coupure qui a demandé  5 points de suture, et une clavicule cassée  qui demandera certainement une opération chirurgicale avec cerclage et pose de broches car un plâtre n’est pas envisageable à ce niveau.

 

Si certaines questions concernant la tonte vous viennent à l’esprit, n’hésitez pas à m’en faire part et j’y répondrais

 

miasmes ou mouches-MiNi

                                                                                     Mouton atteint de MYASES

 

 

Article du domaine des douages de Mauer Dominique

Partager cet article

Repost 0
Published by dom
commenter cet article

commentaires

Domy 02/03/2016 06:00

Bonjour
Je pourrais le faire sur un ou deux moutons, mais cela m'est impossible sur 750....c'estun travail de dingues, il faut passer ses journées plié en deux, et lorsque je vois que meme des tondeurs de métier peinent a se redresser en fin de journée. ....certains allant jusqu'a se coucher au sol une dizaine de minutes le temps pour les muscles de se detendre!!!
Deplus il ne faut pas oublier deux impératifs dans la tonte, avoir des moutons a jeun et aller vite pout eviter trop de stress de la part de l'animal qui peut alors mourir d'une crise cardiaque.....sourire! Je ne serais pas suffisamment rapide,une demie heure a une heure pour un mouton.....le printemps et l'ete ne me suffirait pas

Sébastien 01/03/2016 12:13

Bonjour Domy vous tondez vous même vos moutons ?

Sebastien 29/02/2016 17:21

Pour andrée, si les moutons ne sont pas tondus, encas de forte chaleur il risque la crise cardiaque
De plus on ne verait pas bien les parasites donc il y aurait un taux de mortalité plus important

Domy 01/03/2016 06:10

Tout a fait!! Les moutons ne sont plus des animaux sauvages depuis bien 2000 ans, ils sont devenus ce que l'homme en a fait ne selctionnant que ceux qui donnaient le plus de laine.....Il reste quelques tres rares veritables moutons sauvages mais qui ne ressemblent plus vraiment a ce que nous connaissons.
Pour ce qui est des parasites c'est également assez delicat!!! Il existe principalement petite douve, grandes douves, strongiloses diverses, tenia, coccidioses mais d'autres qui ne me viennent pas en tete de suite....Sachant qu'il n'existe pas comme chez le chien par exemple un produit qui traite l'ensemble, il faut choisir dans un panel de produits ou agir avec plusieurs apres delai.....Une methode consiste a faire des prélèvements de crottes au hasard et demander une coprologie chez un veterinaire. ......cela est assez efficace mais dpend du stade larvaire des parasites et l'on peut tomber a côté. ...de plus sil'on a trois moutons c'est super, on s'arrange pour prelever un peu de crottes de chacun mais s'il y en a100 ou 700 , impossible!! Et si donc par hasard l'un des mouton ou un petit groupe a une pathologie qui ne figure pas dans la coprologie de ceux de depart.....ils risquent d'en pâtir car parasitage incomplet
Second danger!! Si un mouton est au moment du deparasitage trop infecté, vous le tuerez car les toxines ne lui feront pas de cadeaux.....J'espere avoir repondu au mieux a vos questions

Andrée 29/09/2015 23:54

Avant que les moutons soient domestiqués ils ne devaient pas être tondus ... Est-ce que pour autant ils étaient en péril ? Que se passait-il pour ces moutons "sauvages" ?

Clem 18/07/2011 08:45


Merci de cette réponse. Très peu de parrainages, quel dommage! ça viendra, j'en suis sure, mais les gens semblent en mode "restrictions budgétaires"...
Il faut le temps que Le Domaine des Douages se fasse connaître. Les grosses assos sont des soutiens incontournables, il faut aussi que vous leur demandiez (si ce n'est déjà fait) de relayer
l'existence de votre action auprès de leurs adhérents.
Courage! Votre action est trop belle, trop importante, pour qu'elle s'arrête.
Clem


AIDEZ NOUS A SAUVER LE DOMAINE DES DOUAGES

 

  Domaine des Douages

 

Présentation du Domaine

 

 

Le domaine des Douages est un refuge créé en 2009, il s'étend sur 90 hectares et se situe dans la Nièvre. Ce sanctuaire donne la chance à 750 moutons , tous issus d'élevages, sauvés de l'abattoir, de vivre  paisiblement le reste de leur vie. Ces animaux ont été sauvés par Dominique, ancienne éleveuse, et son fils Jonathan. Tous deux s'occupent à pleins temps des moutons et autres pensionnaires. Aucune reproduction, ni selection, ici les bêtes sont à l'abri de toutes formes d'exploitation : un havre de paix pour béliers et brebis ainsi que tous les autres pensionnaires.

 

Le 15 mai 2014, nous avons ouvert une page de soutien pour sauver les moutons du domaine des Douages aujourd'hui en danger. un grand merci pour votre aide !

 

Si vous préfèrez verser un don par chèque, virement ou mandat rendez vous sur cette page.

 

 

Reportage diffusé le 12 janvier 2014 au journal régional France 3 Bourgogne 

 

Reportage diffusé le 23 avril 2014 au journal régional France 3 Bourgogne 


 

  Cliquer ici pour signer la pétition afin sauver le Domaine des Douages

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous contacter

   domainedesdouages@yahoo.fr

 

  logo2

 

 

Association Domaine des Douages

58240 Chantenay Saint Imbert

 

Tel : 09 63 69 53 53