Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 17:43

GettyImages_128143628.jpg

 

Bien qu’elle ne soit pas réellement un animal de ferme, mais plutôt un animal faisant parti de la faune sauvage, elle est  consommée tout de même à hauteur de 70 tonnes chaque année, de plus nous en importons 4000 tonnes. .( Poids moyen d'une grenouille de 125g à 200g que l'on divise approximativement par deux puisque nous ne parlons que de la moitié de l'animal) Si vous calculez vous vous rendrez compte du nombre incroyable de batraciens…

 

Pour calculer au plus simple sur 100g par animal, cela fait tout de même au minimum 70 millions de batraciens et en importation 4 milliards, juste pour la France !!!

 

Qui n’a pas en tête l’image d’une jolie grenouille au bord de l’eau !! Je sais que j’attends avec impatience le printemps, au moment où les grenouilles passent leurs nuits à croasser dans la mare près de notre maison, ce n’est que du bonheur…Mais bientôt si nous ne réagissons pas, ce ne sera plus qu’une légende !!!

 

Ne pas manger des cuisses de grenouilles est en premier lieu un geste écologique. La surexploitation qui a eu lieu en Europe a entrainé une réduction progressive des espèces locales, après des années de ramassage intensif, les populations de grenouilles vertes ou rousses ont atteins des seuils alarmants…Il en est de même dans tous les pays exportateurs (Indonésie, Chine, Malaisie, Thaïlande)

 

Les grenouilles sont très utiles dans la nature, elles se nourrissent d’insectes, dont les  moustiques, qui véhiculent parfois de dangereuses maladies pour l’homme ou l’animal. Leur disparition progressive a du être compensée par un usage excessif de pesticides, souvent très toxiques, qui  menacent de nombreuses autres espèces animales sans parler de l’homme

 

Les amphibiens sont le groupe animal le plus menacé, on l’oublie !!  Un tiers de toutes les espèces amphibiennes sont à haut risque (pour les mammifères c’est 23% et 12% pour les oiseaux)

 

L’énorme commerce mondial de grenouilles sauvages en est la cause principale.

 

La France est la coupable principale en Europe, mais la Belgique et le Luxembourg sont aussi des pays où on mange des grenouilles. Pourtant le pays où on importe presque autant qu'en France c'est les Etats Unis. Les cuisses de grenouille sont très appréciées en Louisiane, ancienne colonie française, en Arkansas et au Texas, où on les sert frites.

Les plus grands mangeurs des grenouilles habitent en Asie, dans des pays comme l'Indonésie, la Chine, la Thaïlande, Madagascar, Malaisie et le Vietnam. Il y a aussi un grand marché en Amérique du Sud. L'Indonésie consomme jusqu'à sept fois le nombre des grenouilles exportées. Egalement en Afrique sub-saharienne

 

Il faut dire que presque toutes les grenouilles consommées sont prélevés dans la nature, que se soit en Europe où d’autres contrées. Pour cela, les ramasseurs vont souvent à la recherche des grenouilles à la nuit tombée, à l’aide d’épuisettes, de lignes avec hameçons, puis elles sont alors acheminées parfois durant des heures, dans de grands sacs, et de nombreuses grenouilles ne survivent pas à cela,  souvent écrasées !!

 

Le plus innommable reste dans la façon de prélever les cuisses de cet animal….Comment peut-on encore regarder des cuisses de grenouilles et vouloir les manger, sans penser à cela ???

 

Elles sont tout bonnement sectionnées en deux aux niveaux des hanches à l’aide d’un couteau…Laissant là notre pauvre grenouille agoniser et se trainer dans d’atroces souffrances, souvent durant de longues minutes (les amphibiens mettent très longtemps à mourir dans ces conditions)

Aucun procédé d’étourdissement expérimenté n’a pu donner satisfaction à ce jour

 

Refusez de manger des cuisses de grenouilles pour  les fêtes !!! Il n’y a pas plus grande cruauté que celle imposée à ces si charmants animaux….Tous les records sont atteints au paroxysme de la souffrance et de la cruauté….

 

Nous n’ont avons pas besoin et les fêtes n’ont seront que plus belles !!!

DSCN4637




Partager cet article

Repost 0
Published by dom
commenter cet article

commentaires

fanfan 18/01/2012 21:15

Une horreur sans nom !!!

Chantal (Belgique) 17/01/2012 01:35

Je suis tout à fait d'accord! En plus, pour ce qui a comme viande sur une patte de grenouille, ceux qui en mangent sont complètement ridicules!

sophie 01/12/2011 09:57

oh non je ne savais pas, une horreur de plus... parfois j'ai du mal à continuer à rester optimiste, à croire que nous ne nous battons pas en vain. mais les choses évoluent doucement tout de même,
et on fait notre maximum...

dom 02/12/2011 06:39



Les grenouilles mais les oeufs de lump, le caviar sont une horreur également!!! Je vais d'ailleurs y mettre un article prochainement....Les mères sont éventrées vivantes pour y extraire les
precieux oeufs de lumps ou caviar



sophie 30/11/2011 14:21

Manger des grenouilles, quelle horreur! J'ai une affection encore plus forte pour ces animaux depuis que mon fils a élu une peluche grenouille comme doudou :)

dom 01/12/2011 06:49



Savez vous que tous les ans à Vittel a lieu la fête à la grenouilles !!! Des milliers de cuisses de grenouilles y sont consommées, sous de nombreuses formes culinaires....C'est une aberration !!!



Guern' de Bé 25/11/2011 08:19

Je sais tout ça depuis longtemps...et de ce fait, je n'ai mangé des cuisses de grenouille qu'une seule fois dans ma vie, au siècle dernier, j'avais 15 ans et je ne savais pas...C'est d'ailleurs fou
le mal que l'on peut faire par simple ignorance. Vive le végétarisme et la connaissance !

AIDEZ NOUS A SAUVER LE DOMAINE DES DOUAGES

 

  Domaine des Douages

 

Présentation du Domaine

 

 

Le domaine des Douages est un refuge créé en 2009, il s'étend sur 90 hectares et se situe dans la Nièvre. Ce sanctuaire donne la chance à 750 moutons , tous issus d'élevages, sauvés de l'abattoir, de vivre  paisiblement le reste de leur vie. Ces animaux ont été sauvés par Dominique, ancienne éleveuse, et son fils Jonathan. Tous deux s'occupent à pleins temps des moutons et autres pensionnaires. Aucune reproduction, ni selection, ici les bêtes sont à l'abri de toutes formes d'exploitation : un havre de paix pour béliers et brebis ainsi que tous les autres pensionnaires.

 

Le 15 mai 2014, nous avons ouvert une page de soutien pour sauver les moutons du domaine des Douages aujourd'hui en danger. un grand merci pour votre aide !

 

Si vous préfèrez verser un don par chèque, virement ou mandat rendez vous sur cette page.

 

 

Reportage diffusé le 12 janvier 2014 au journal régional France 3 Bourgogne 

 

Reportage diffusé le 23 avril 2014 au journal régional France 3 Bourgogne 


 

  Cliquer ici pour signer la pétition afin sauver le Domaine des Douages

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous contacter

   domainedesdouages@yahoo.fr

 

  logo2

 

 

Association Domaine des Douages

58240 Chantenay Saint Imbert

 

Tel : 09 63 69 53 53