Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 février 2015 7 22 /02 /février /2015 13:11

Aujourd'hui en partenariat avec le refuge de "Beauregard" sauvetage de chiens ainsi que de 6 moutons qui vont a présent finir leurs jours heureux chez nous émoticône wink

Published by dom
commenter cet article
20 décembre 2014 6 20 /12 /décembre /2014 14:56

Pour noël pourquoi ne pas parrainer un mouton (35€) afin de lui offrir de quoi manger a sa faim et bénéficier de soins/vermifuges durant 1 an :)

D'autant plus que nous n'avons eu pour le moment que les moyens d'acheter 20T de foin sur les 60T nécessaires pour nourrir le troupeau cette hiver par manque de trésorerie :(
Ils comptent sur vous :( 141214053416265174.jpg

Published by dom
commenter cet article
12 septembre 2014 5 12 /09 /septembre /2014 09:47

 

une petite partie du troupeau

Victoire

Victoire ! Les 750 moutons du Domaine des Douages sont sauvés ! Vous avez signé la pétition pour sauver le refuge du Domaine des Douages et ses 750 moutons. C'est chose faite ! Le Domaine a finalement pu être racheté aux dernières enchères par M. Gueydon, président de la Fondation pour une Terre Humaine. Il confie la gestion du domaine à Dominique, qui a créé ce refuge, et son fils Jonathan. C'est un immense soulagement !
La SAFER (société d'aménagement de l'espace rural) pouvait user de son droit de préemption mais, comme le demandait cette pétition, dont vous êtes signataire avec 71 776 autres personnes, elle n'usera pas de ce droit et Dominique et Jonathan peuvent donc continuer leur œuvre de sauvetage en toute sérénité.
Ensemble nous avons porté la voix de ces animaux et l'action collective a porté ses fruits.
Il reste que le refuge n'est en rien une activité lucrative et qu'il est coûteux de s'occuper de ces centaines d'animaux. Alors n'hésitez pas à soutenir le refuge, vous avez même la possibilité de parrainer un mouton -> 
http://www.helloasso.com/associations/domaine-des-douages 
Un grand merci à toutes et à tous !

Published by dom
commenter cet article
23 août 2014 6 23 /08 /août /2014 15:51

journal 1111

Published by dom
commenter cet article
17 mai 2014 6 17 /05 /mai /2014 18:14

IMG_1526-MiNi.JPG

                                                                                                    printemps 2010

 

... au Domaine des Douages.

 

L’association "Domaine des Douages" a été créée le 22 décembre 2009 à la préfecture de la Nièvre.

 

Elle a pour objectif de donner à 750 moutons la chance de vivre libres sans être exploités (pas de reproduction) ni condamnés à la vente ou à l'abattage.

 

L'association a besoin d'adhérents pour parrainer les animaux et entretenir les installations, les frais mensuels s'élevant entre 3000 et 4000 euros (frais vétérinaires, assurance, taxe d’habitation et taxe foncière, foin, granulés, eau, électricité, téléphone, entretien du véhicule, divers.)

 

 

L'origine de cette fabuleuse aventure est racontée dans le premier article de ce blog :

Naissance de l'association

 

Nous venons d'y inclure un album photos d'une partie de nos pensionnaires, des soins et travaux que nous sommes amenés à réaliser régulièrement, nous vous invitons à y accéder en cliquant sur la photo de la rubrique.

 

Actuellement nous n'avons pas assez de parrains et marraines pour assurer l'entretien des animaux et les frais du domaine.

Pour que cela soit possible, il nous faudrait un parrain ou marraine par pensionnaire.

Nous demandons à tous ceux qui se sentent concernés par le sort des animaux de ferme, de nous aider à nous donner la chance d'offrir une vie paisible et agréable dans de bonnes conditions à tous ces animaux sauvés de maltraitances où d'une mort certaine.

Nous ne sommes que les légataires de ces animaux qui nous ont été confiés, leur sort dépend de chacun d'entre vous...

 

Un grand MERCI pour eux !! Ils ont besoin de vous ...

 

 

IMG 1540-MiNiPhoto 130-MiNi           

Published by dom
commenter cet article
22 avril 2014 2 22 /04 /avril /2014 12:41
Published by dom
commenter cet article
10 février 2014 1 10 /02 /février /2014 07:58

                  

Bonjour à tous,

 

Je suis comme vous marraine d’un ou plusieurs moutons du domaine des Douages et très triste à l’idée que ce havre de paix puisse disparaître.

 

Voici ce que je vous propose :

 

Notre amie Dominique dispose d’un fichier de 500 donateurs mais tous ne sont plus actifs, disons que nous sommes 300 à participer régulièrement à aider le domaine.

 

Si les 300 que nous sommes donnent en moyenne 566€ le domaine sera sauvé car nous attendrons la somme de 170 000€ prix auquel seront vendus les 90ha.

 

Ce que je vous propose c’est que notre amie envoie ce mail à tous ces donateurs et que chacun fasse une promesse de don en fonction de ses possibilités, en ce qui me concerne je fais la promesse de verser 1 000€ pour que les Douages soit sauvés.

 

En nous unissant tous nous allons y arriver mais il faut faire vite, la date d’expulsion est fixée au 17 mars.

 

Au plaisir de vous rencontrer un jour auprès des moutons.

 

Catherine Croiset Feix

9 rue Charles Féron

91800 Brunoy

 

Mail : lionel.feix@free.fr

Published by dom
commenter cet article
29 janvier 2014 3 29 /01 /janvier /2014 16:56

 


 

 

Published by dom
commenter cet article
18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 10:16

Retour sur le blog!!! Je m'excuse de n'avoir pu être plus présente mais l'hiver est toujours équivalent à surcharge de travail

 

Un petit texte humoristique de ma part qui relate un peu notre travail quotidien durant l'hiver....

 

Je vais tenter de te présenter une petite partie du  travail qui m’attend en cette période hivernale  pour ainsi dire,  chaque matin et chaque soir, le nourrissage…


On dit souvent doux comme un agneau ! L’exemple de la brebis fait figure de l’animal le plus paisible qu’il soit ! Mais ceux qui ont ainsi confondu cet animal, ne devaient  sans doute jamais en avoir approché  de prés.


Je vais essayer de t’expliquer cela au mieux….Tout d’abord, il y a plusieurs lots,  et dans chaque lot environ 200 brebis.  Deux personnes ; mon fils et moi-même !


Lorsque les seaux sont pleins de grains, et à bout de bras,  commence alors un moment assez stressant….L’observation mutuelle qui dure quelques minutes avant une confrontation parfois sanglante!!!


Il faut savoir que le mouton tout doux soit-il, entre alors dans  une espèce de transe assez impressionnante lorsqu’il nous voit arriver avec les seaux emplis de grains….


Son œil se rétracte !!!Toute trace de douceur séculaire a disparu…Les paupières se ferment ne laissant percevoir qu’une infime parti de l’œil. La tension est palpable et chacun de nos gestes dès  lors, sont épiés, analysés…La brebis se retrouve en état d’alerte totale, et son taux d’adrénaline dans le sang en est à son paroxysme


200 brebis prêtes à bondir au moindre geste de départ de distribution de nourriture…Si les brebis ont des agneaux, alors ceux-ci commencent à reculer pour se mettre dans un coin à l’écart !! Ils savent …


Les minutes s’égrènent lentement… la sueur malgré le froid coule de nos fronts moites !! L’instant est capital !! Un clignement de l’œil discret entre mon fils et moi-même indique que nous sommes parés a commencer le nourrissage.


Alors d’un élan identique, nous entamons une course folle….200 brebis  se mettant à faire de même, passant par-dessus les barrières, courant derrière nous de façon désordonnée et effrénée…L’angoisse monte encore d’un cran pour nous !! Ne pas se retourner, surtout ne pas regarder derrière soi !!! Il ne reste comme salut que de courir en déposant au mieux le grain d’un geste ample dans les râteliers  que nous pouvons atteindre…


La cohue s’amplifie…Des brebis se glissent entre vos jambes, se jettent devant nous pour tenter d’avoir du grain avant même qu’il ne soit déposé…tombent, reculent, courent, sans savoir  choisir une place aux râteliers, en sélectionnant dix pour n’être satisfaite d’aucune.


Malheur aux petits agneaux qui n’ont eu le réflexe de filer ou qui dormaient encore paisiblement, malheur à la brebis un peu faible


Malheur au pauvre berger qui n’aura pas pu lever suffisamment haut son seau en courant…et dont une brebis aura réussi à y glisser son museau, tirant celui-ci vers le bas, soutenu aussitôt par d’autres brebis voulant piller à leur tour le grain…Il est déjà trop tard pour lui !!!Le seau est inexorablement attiré vers le bas….Déjà, il ne peut plus avancer !! Déjà il se sent bousculé, renversé, piétiné,  broyé par les dizaines de brebis qui se jettent sur lui  sans pitié pour ce seau empli de grain…


Le berger se sent vaincu…Cette fois ci les brebis ont gagné !!! Il ne réussira pas sa mission !! Dans un dernier sursaut de fierté désespéré,  à l’instar du Titanic relevant une dernière fois sa poupe, il lève une ultime fois  son bras, le seau à la main sortant encore de cet amas d’animaux en furies, pour retomber lamentablement….L’homme a perdu !!!


Mais qui pourrait croire en cela ? 


Dix minutes après la distribution du grain, toute violence et agressivité ont disparu…Les yeux ont repris leur douceur naturelle, les brebis sont redevenues  les plus doux animaux de la terre…. Elles ruminent paisiblement en attendant leur prochain repas….


Mais qui connait l’épreuve qu’endurent chaque jour nos braves bergers ???

 

 

Published by dom
commenter cet article
23 mai 2012 3 23 /05 /mai /2012 11:35

Dernière discussion avec un véto ….

 

Véto : « Bon, je vais pour ma prochaine visite découdre une jument »

 

Moi : « ah !! Elle s’est abimée comment ?? Je croyais que vous utilisiez des fils qui se désagrégeaient seuls !! »

 

Véto : « Non !! Je vais découdre une vulve !!! Je  ne sais pas se qui se passe depuis quelques années, peut être  un effet de mode ?? On me demande presque systématiquement de coudre la vulve de juments qui viennent d’être saillies, ceci afin de limiter les risques d’avortements. On coud l’ensemble de la vulve ne laissant qu’un petit espace pour lui permettre d’uriner !! « 

 

« Cela s’est toujours fait pour des juments ayant certains problèmes particuliers, mais pas ainsi systématiquement !!! »

 

Moi : « Mais si pour une raison quelconque la jument se met à pousser avant la date prévue, et que l’on ne le voit pas ?? »

 

Véto : « Alors en poussant, elle arrache tout et se déchire la vulve !! J’en ai d’ailleurs qui ont une vulve qui ressemble à un chou fleur à la longue!!"

 

Moi : « Ce sont certainement des juments qui sont chez des éleveurs !! Elles poulinent donc pratiquement chaque année ?? »

 

Véto : « Principalement, mais pas seulement »

 

Moi : « Et même après qu’une jument c’est déchirée la vulve on vous demande l’année suivante de recoudre ?? »

Véto : « Oui !! Certains n’en démordent pas !!  On nous demande de continuer»

 

Pauvres juments poulinières !!! Je me demande si cela ne se fait que dans la Nièvre ou partout ailleurs dans la France ?? Je n’ai pas ces informations, mais je ne vois pas pourquoi ces habitudes ne concerneraient que notre région. J’aimerais en savoir plus. N’hésitez pas !! Je voudrais comprendre...

 

A votre attention!! je ne critique pas les vétérinaires mais les pratiques qui se font sur les juments poulinières. Les vétos en rural sont des personnes qui ont toute mon estime, pour la plupart tout du moins...

Ils travaillent de jour comme de nuit, weekend et jours fériés et se prennent que peu de pauses ou vacances. Chaque jour ils sillonnent la campagne pour intervenir, mais le monde du rural est un monde difficile et rude pour les animaux en général !!

S'il fallait refuser toute cruauté, il n'y aurait plus d'élevages, car le monde de l'élevage est un monde cruel, ne l'oublions pas, la rentabilité et l'argent n'iront jamais de pair avec le bien être et la douceur!!

Les vétos en rural ne peuvent que s'adapter aux besoins des éleveurs!!

Pourraient-ils par idéologie refuser d'intervenir auprès des élevages intensifs?? Pourraient-ils exiger que les vaches qui vêlent en plein hiver alors qu'il fait -15° puissent le faire dans un endroit moins froid afin que le veau puisse naître dans de bonnes conditions et que le givre ne se forme pas sur son corps sitôt né? Pourrait-il exiger alors qu'un animal blessé mais parfaitement soignable ne soit pas euthanaisé parce que l'éleveur ne veut pas se donner le mal de soigner cet animal ou estime que ce n'est pas rentable?? Pourrait-il refuser de faire cette pratique sur une jument sachant que s'il refuse l'éleveur se débrouillera pour le faire lui même dans de mauvaises conditions sanitaires?? Et j'en passe...

Pas de pièces propres et stériles pour une opération en rural, cela se fait a même le sol, dans l'étable même sale où se trouve l'animal!!C'est ainsi que cela se passe pour nos animaux de ferme, et nos vétos ont bien du courage parfois de devoir assumer ces rôles rarement faciles, mais s'ils ne sont plus là que reste t-il aux animaux de ferme??

Ma raison de me battre pour ces animaux de ferme est bien là!! Qu'ils aient un minimum de considération
Published by dom
commenter cet article

AIDEZ NOUS A SAUVER LE DOMAINE DES DOUAGES

 

  Domaine des Douages

 

Présentation du Domaine

 

 

Le domaine des Douages est un refuge créé en 2009, il s'étend sur 90 hectares et se situe dans la Nièvre. Ce sanctuaire donne la chance à 750 moutons , tous issus d'élevages, sauvés de l'abattoir, de vivre  paisiblement le reste de leur vie. Ces animaux ont été sauvés par Dominique, ancienne éleveuse, et son fils Jonathan. Tous deux s'occupent à pleins temps des moutons et autres pensionnaires. Aucune reproduction, ni selection, ici les bêtes sont à l'abri de toutes formes d'exploitation : un havre de paix pour béliers et brebis ainsi que tous les autres pensionnaires.

 

Le 15 mai 2014, nous avons ouvert une page de soutien pour sauver les moutons du domaine des Douages aujourd'hui en danger. un grand merci pour votre aide !

 

Si vous préfèrez verser un don par chèque, virement ou mandat rendez vous sur cette page.

 

 

Reportage diffusé le 12 janvier 2014 au journal régional France 3 Bourgogne 

 

Reportage diffusé le 23 avril 2014 au journal régional France 3 Bourgogne 


 

  Cliquer ici pour signer la pétition afin sauver le Domaine des Douages

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous contacter

   domainedesdouages@yahoo.fr

 

  logo2

 

 

Association Domaine des Douages

58240 Chantenay Saint Imbert

 

Tel : 09 63 69 53 53